Page personnelle de Frédérique Sitri

Fonction : Chercheur au SYLED (SYstèmes Linguistiques, Enonciation et Discours), EA 2290, Université de Paris 3 - Sorbonne nouvelle
Chercheur associé au laboratoire MoDyCo (UMR 7114, Université Paris 10 et CNRS

Adresse électronique :
fsitri[arobase]u-paris10.fr

Page personnelle :
http://syled.univ-paris3.fr/individus/frederique-sitri/

Formation :
Licence de lettres classiques
Maîtrise de grec ancien
CAPES de lettres classiques
Licence de lettres modernes
Maîtrise de Français langue étrangère
Doctorat de sciences du langage (université Paris 3, sous la direction de Sophie Moirand) " Un modèle d'objet de discours dialogique, entre thématisation et reprise. Etude de situations argumentatives orales " (1998)

Enseignements :
1984-1993 : enseignement du français et du latin en collège et en lycée.
Depuis 1999 : enseignements au département de sciences du lange (Université Paris X) :
Français langue étrangère (didactique du FLE, méthodologie, interculturel), analyse du discours, linguistique textuelle, techniques d'expression, introduction à la linguistique.

Champ de recherche :
Mes recherches se situent dans le domaine de l'analyse de discours. Plus précisément, il s'agit de mettre au jour les systèmes de contraintes qui régissent les fonctionnements discursifs, dans un cadre théorique qui conçoit le discours comme doublement déterminé, d'un côté par les formes linguistiques, de l'autre par les discours qui le surplombent et le traversent, ces derniers constituant un " interdiscours " qui peut être approché dans les traces qu'il laisse dans le discours en train de se tenir et par la procédure de la mise en corpus. Après avoir développé dans ma thèse un modèle d'objet de discours situé dans ce cadre, ce qui m'a amené à m'intéresser aux phénomènes de thématisation, de nomination, de reprises anaphoriques, à l'oral (ma thèse portait sur un corpus d'oral spontané) et à l'écrit, mes recherches s'orientent vers la saisie dans les discours des marques de dialogisme et plus spécifiquement de représentation du discours autre. Parallèlement émerge la prise en compte du genre comme notion propre à identifier des contraintes et des normes linguistiques, discursives ou sociales. Enfin une recherche menée depuis quelques années sur des rapports éducatifs produits dans le cadre de la protection de l'enfance m'a conduit à m'interroger sur la demande sociale adressée à l'analyse de discours (voir organisation du colloque " analyse de discours et demande sociale " en novembre 2008).